Mercredi 7 décembre 2022, il est 00h49

Bagage cabine : ce que l’on peut y mettre (ou pas !)

Le bagage cabine a de nombreux avantages, dont le principal est d’éviter l’enregistrement : on limite les frais et on gagne du temps à l’arrivée ! Encore faut-il savoir ce que l’on peut y glisser ou pas. Petit récap’ de ce que vous avez le droit d’emporter à bord de l’appareil.

Et pour plus d’informations, consultez le site Les Docus qui regorge de ressources éducatives sur les voyages et le tourisme en général !

La taille et le poids de la valise

Un seul bagage cabine par passager est autorisé à bord. Les dimensions cumulées ne doivent pas dépasser certaines tailles : 55 cm (L) x 35 cm (l) x 25 cm (h) sur Air France, par exemple. Mais comme pour vos effets en soute, la réglementation peut changer d’une compagnie à une autre. Pour connaître la limite de poids de votre bagage à main, renseignez-vous également auprès de votre compagnie aérienne, car elle est variable.

Trousse de toilette en cabine : méfiance

Les produits liquides, les crèmes, les gels, les pâtes et les sprays sont interdits à bord, à condition que les contenants aient un volume inférieur à 100 ml. Placez-les dans un seul sac plastique transparent refermable, type sac de congélation d’un volume maximal d’un litre (soit environ 20 cm x 20 cm).

Lors du passage au contrôle de sécurité, vous aurez à le sortir de votre valise afin qu’il soit examiné. Si vous voulez éviter de vous faire confisquer vos affaires, oubliez les objets tranchants : coupe-ongles, rasoirs et lames, ciseaux.

Les médicaments sous forme liquide ou de crème, y compris dans un contenant supérieur à 100 ml, sont autorisés, à condition que la quantité emportée soit en rapport avec la durée du voyage. Il vous faudra aussi présenter aux agents de sécurité une ordonnance à votre nom.

Les produits formellement interdits

De manière générale, les objets présentant un risque pour votre santé ou votre sécurité, ainsi que celles des autres passagers sont strictement interdits à bord de l’avion : briquet, marteau, scie, armes à feu, couteaux, ainsi que les produits chimiques et inflammables tels que les bombes aérosol, les fusées de détresse, etc.

Les appareils électroniques

Vous êtes autorisé à emmener avec vous vos appareils électroniques. Généralement on vous demandera de les sortir de votre valise pour les passer aux rayons X.

Une fois à bord, vous pourrez les utiliser pendant toute la durée du vol, à condition d’activer le mode avion. Les ordinateurs portables ou tout autre appareil volumineux doivent être éteints et rangés lors des phases de roulage, de décollage et d’atterrissage.

Les achats en duty free

Évidemment, vous avez le droit d’emporter en cabine tout ce que vous achetez en duty free, même s’il s’agit d’objets normalement interdits. Les produits liquides, par exemple, sont placés avec la facture visible dans un sac scellé. Ne l’ouvrez pas avant d’être arrivé à votre destination finale. Et gardez soigneusement la preuve d’achat qui vous sera demandée lors de vos transferts.

Bonus : le must-have du bagage à main autorisé

1. Un livre ou un magazine. C’est une bonne idée d’avoir quelque chose à lire ou à regarder au cas où vous vous ennuieriez dans l’avion, ou si vous voulez simplement vous détendre et profiter d’un moment de calme.

2. Une couverture ou un petit oreiller. Les couvertures et les oreillers sont très utiles pour se sentir plus à l’aise en voyage, surtout si le vol est long ! Vous pouvez également les utiliser comme rembourrage entre vous et le siège côté fenêtre, de sorte que lorsque la personne à côté de vous incline son siège (ce qu’elle fera), elle ne vous heurtera pas la tête ou l’épaule.

3. Nourriture ! Si vous ne voulez pas avoir faim en vol, alors assurez-vous d’emporter des en-cas comme des noix ou des barres de fruits

Photo of author

Un article de Marie-Josée Gagnon

Marie-Josée est une passionnée des voyages. Elle adore découvrir de nouveaux endroits et de nouvelles cultures. Elle aime partager ses expériences et ses conseils avec les autres et elle est toujours à la recherche de nouvelles destinations.